L’esquimautage; Article sur les techniques de kayak.

Bonjour a tous.

Je ne vais pas dans cet article vous apprendre à esquimauter mais vous dire quand apprendre…….

Je m’explique: il y a deux écoles pour l’esquimautage

 

La première:

très utiliser aux Etats-Unis consiste à dire que lon ne va pas en rivière tant que l on ne sait pas esquimauter, on aperçoit alors des bandes de futur kayakistes en train de faire des bulles dans l’eau en faisant des gestes désordonnés et sans grande efficacité…..on arrive par la même occasion à en décourager la moitié. S’en suit en rivière une bande d’esquimauteur fou qui se jettent dans des rapides et qui à la première difficulté se laissent tomber pour mieux esquimauter! le soucis est que dans un rapide exigeant si l on esquimaute on perd sa ligne!

 

La seconde:

celle que je pratique à l‘école de kayak du Verdon, consiste a dire que la première chose à apprendre est de savoir nager en rivière! Chose qui vous arrivera toujours! Et donc quoi qu’il arrive vous pourrez vous mettre en sécurité ainsi que votre matériel!

 

Les raisons techniques:

deux choses sont primordiales, la « dissociation  tronc/bassin » et ce que l on appelle « le point dur avec la pagaie ». Si vous ne maîtrisez pas suffisamment ces deux aspects, l’apprentissage sera long et laborieux. La dissociation vous permettra un geste fluide, le point dur (qui n’est ni plu ni moins que d’optimiser l’accroche de sa pagaie) vous permettra un appui efficace.

Cela vous permettra aussi de pratiquer et de comprendre les appuis qui une fois acquis vous économiserons bon nombre d’esquimautages et vous permettrons de tenir vos lignes! « Je ne sais pas esquimauter donc j utilise tout ce que je peux pour ne pas nager ».

Le mental:

rare sont les personnes qui dés les premiers retournements ont le sang froid de rester dans leur bateau et d’esquimauter……. ils se retrouvent à la nage…..mais sans savoir que faire.

Alors qu’une personne qui en a marre de nager de vider son bateau…….apprend vite et à rapidement un esquimautage sûr!

Combien de temps?

Bien  entendu chacun à son temps d’apprentissage son « timing », j’ai constater qu’un an de pratique régulière est à peu prés la moyenne.

 

En conclusion amis kayakistes débutants ne vous inquiétez pas si pour l’instant vous n’ arrivez pas à esquimauter……ce n’est pas un frein à votre évolution technique….bien au contraire!!!!!! Et le moment venu ce ne sera qu’une formalité……

IL n’y a dans cet article aucunes vérités absolues mais le résultat d’expériences de kayakistes et d’enseignants david EKV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.